skip to Main Content
PAR LA COMMISSION EUROPÉENNE: Digital Day 2021: L’Europe Renforce Sa Connectivité Internet Avec Ses Partenaires Mondiaux

PAR LA COMMISSION EUROPÉENNE: Digital Day 2021: l’Europe renforce sa connectivité Internet avec ses partenaires mondiaux

This post is also available in: Italiano English Español

Lors del Digital Day 2021, 25 États membres, ainsi que l’Islande et la Norvège, se sont engagés à renforcer la connectivité Internet entre l’Europe et ses partenaires en Afrique, en Asie, dans le voisinage européen, dans les Balkans occidentaux et en Amérique latine, en signant la déclaration sur «Les passerelles de données européennes en tant qu’élément clé de la décennie Digital de l’UE».

Les États membres et la Commission aligneront leurs efforts pour soutenir les points d’entrée du trafic Internet international en Europe, ou les passerelles de données européennes. L’amélioration des infrastructures qui relient l’Europe à ces régions permettra à l’Europe d’offrir davantage de services de données. Dans le même temps, les partenaires européens peuvent bénéficier d’un traitement sécurisé des données grâce aux solides normes de protection des données de l’UE.

La connectivité Internet entre l’UE et les partenaires mondiaux: clé de la Décennie Digital

Les objectifs de la Décennie Digital de la Commission incluent le renforcement des partenariats mondiaux de l’Europe et visent à mettre en place un fonds de connectivité digital pour stimuler les investissements stratégiques dans les réseaux de connectivité internationaux. Le renforcement des liens entre l’Europe et ses partenaires mondiaux contribuera à promouvoir les normes européennes et à façonner des solutions mondiales.

Afin d’améliorer la connectivité internationale, les États membres et la Commission s’engagent à:

  • renforcer les partenariats internationaux pour la connectivité
  • offrir des services de stockage et de traitement de données de l’UE à des partenaires en dehors de l’Europe
  • améliorer les réseaux de câbles sous-marins
  • établir la connectivité par satellite
  • assurer des réseaux de connectivité sûrs et sécurisés

Une meilleure infrastructure et de meilleurs partenariats pour la connectivité mondiale

Dans la déclaration intitulée « Passerelles de données », les États membres s’engagent à aligner leurs initiatives nationales sur le renforcement de la connectivité internationale. Par exemple, les États membres peuvent utiliser le mécanisme de redressement et de résilience pour concevoir des réseaux nationaux de l’UE en tenant compte de la stratégie internationale. En outre, les États membres s’engagent à travailler en étroite collaboration avec l’industrie, la société civile et les institutions de développement pour promouvoir un engagement plus fort de l’UE dans les partenariats numériques internationaux.

Dans le même temps, les États membres ont appelé la Commission à soutenir les objectifs de connectivité internationale. La Commission devrait examiner les capacités et les besoins actuels en matière de connectivité internationale, ainsi que les prévisions futures. En particulier, la Commission devrait effectuer une cartographie des infrastructures de connectivité disponibles (terrestres, sous-marines et spatiales) en dehors de l’Europe, ainsi que développer une meilleure compréhension des flux de données entre l’Europe et d’autres parties du monde.

Des connexions Internet répandues et fortes: le rôle des câbles sous-marins et des réseaux satellitaires

Les câbles sous-marins sont essentiels pour soutenir l’augmentation exponentielle du trafic internet. D’abord, le trafic Internet au-delà de l’Atlantique double tous les deux ans.

De nouvelles infrastructures sécurisées de câbles sous-marins peuvent servir les flux de données croissants de l’Afrique, de l’Asie et de l’Amérique latine. Les États membres et la Commission amélioreront la gestion des différents réseaux et infrastructures de communication, tout en veillant à renforcer la cybersécurité.

Les satellites jouent un rôle important dans la liaison entre l’UE et le reste du monde. La connectivité basée sur l’espace peut compléter les réseaux de câbles sous-marins pour garantir que l’Europe reste connectée en tout temps, pour étendre la connectivité dans les zones avec une couverture insuffisante ou aucune, ainsi que pour fournir une cybersécurité supplémentaire. Les États membres collaboreront avec la Commission pour concevoir et développer une initiative de connectivité sécurisée basée sur l’espace. L’Europe abrite une industrie mondiale des satellites de premier plan, qui pourrait créer un réseau mondial à large bande par satellite.

Pays signataires de la Déclaration

Les États membres de l’UE signataires sont l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Croatie, Chypre, la République tchèque, le Danemark, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie, l’Espagne et la Suède. L’Islande et la Norvège ont également signé la déclaration.

Contexte

La souveraineté digital et la compétitivité mondiale de l’Europe dépendent de réseaux de connectivité interne et externe solides et sécurisés. Ces deux dimensions seront essentielles à la réalisation des objectifs de la Décennie européenne du digital. En Europe, la connectivité résiliente est le pilier d’une transformation digital réussie. La Commission a également travaillé en étroite collaboration avec les États membres pour améliorer la connectivité au sein de l’UE, en particulier pour déployer des réseaux avancés, tels que la fibre optique et la 5G, à travers les développements suite à la recommandation sur la boîte à outils de connectivité. Parallèlement, le système de câbles sous-marins Ellalink, cofinancé par l’UE et opérationnel dans les prochains mois, renforcera la plate-forme de passerelle de données UE-Atlantique reliant l’Europe à l’Amérique latine.

DigitalDay2021_DataGatewaysDeclarationpdf

SOURCE: EUROPEAN COMMISSION

Back To Top