skip to Main Content
PAR L’AUTORITÉ POLONAISE DE PROTECTION DES DONNÉES: Avis Commun De Le CEPD Et Le CEPD Sur Le Certificat Numérique Vert

PAR L’AUTORITÉ POLONAISE DE PROTECTION DES DONNÉES: avis commun de le CEPD et le CEPD sur le certificat numérique vert

This post is also available in: Italiano English Español

Au cours de la session plénière, qui s’est tenue les 30 et 31 mars 2021, el Comité Européen de Protection de Données (CEPD) et le Contrôleur Européen de Protection de Données (CEPD) ont adopté un avis commun sur les propositions du certificat numérique vert.

L’objectif du certificat vert numérique est de faciliter l’exercice du droit à la libre circulation au sein de l’Union européenne pendant la pandémie de COVID-19 en établissant un cadre commun pour la délivrance, la validation et la reconnaissance des certificats de vaccination, les résultats des tests et la récupération.

Dans l’avis commun, le CEPD et le CEPD ont invité les colégislateurs à veiller à ce que le certificat vert numérique soit pleinement conforme aux règles de l’UE en matière de protection des données à caractère personnel. Les autorités de protection des données de toute l’UE et de l’Espace économique européen soulignent la nécessité de réduire les risques pour les droits fondamentaux des citoyens et des résidents de l’UE qui peuvent résulter de la délivrance d’un certificat numérique vert, y compris sa réutilisation involontaire possible.

Selon le CEPD et le CEPD, l’utilisation du Certificat vert numérique ne doit en aucun cas conduire à une discrimination directe ou indirecte à l’encontre de personnes physiques et doit respecter pleinement les principes fondamentaux de nécessité, de proportionnalité et d’efficacité. Compte tenu de la nature des mesures proposées dans la proposition, le CEPD et le CEPD considèrent que l’introduction du certificat numérique vert devrait être accompagnée d’un cadre juridique complet.

Le CEPD et le CEPD soulignent également expressément que l’utilisation du Certificat vert numérique doit être strictement limitée pour la durée de la COVID-19.Les États membres ne sont pas autorisés à accéder aux données collectées dans le cadre du présent certificat et à les utiliser ultérieurement après la fin de la pandémie.

SOURCE: AUTORITA’ PER LA PROTEZIONE DEI DATI DELLA POLONIA – UODO

Back To Top